L'urgence dans laquelle travaillent les journalistes, non pas parce qu'il y a urgence sur le terrain, mais parce qu'ils sont entraînés par l'actualité d'un sujet vers le suivant (Falloujah, Arafat), fait que la grande majorité des médias traitera un sujet selon le même angle. Ils vont donc privilégier une approche "standard", celle dont ils pensent qu'elle intéressera le plus leurs auditeurs/lecteurs/téléspectateurs. L'article de Libération montre bien en quoi cette approche recèle des dangers. Si vous cherchez des informations sur la Côte d'Ivoire, vous pouvez aller (entre autres) sur Abidjan.net, qui reprend les articles de la pluspart des journaux locaux, politisés ou non, les dépêches d'AFP, etc.